École d'été conjointe en histoire

Sherbrooke derrière les barreaux

Partenaires

Université de Sherbrooke, Cégep de Sherbrooke, Société d’histoire de Sherbrooke, Bibliothèque et Archives nationales du Québec – Sherbrooke, Société de sauvegarde de la vieille prison de Sherbrooke, Séminaire de Sherbrooke

Description

L’école d’été Sherbrooke derrière les barreaux est une activité académique organisée conjointement par le Cégep de Sherbrooke et l’Université de Sherbrooke. Pendant une semaine durant l'été 2020, 20 étudiantes et étudiants du DEC en Histoire et civilisation et du baccalauréat en histoire de l’UdeS seront réunis explorer des thématiques variées qui sont au cœur des préoccupations sociales d’hier et d’aujourd’hui.

L’école portera sur la Prison commune de Sherbrooke (connue sous le nom de prison Winter) et l’univers carcéral. Les personnes participantes découvriront la prison sherbrookoise en tant que représentante des philosophies et des techniques pénales nordaméricaines de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle : l’évolution des formes architecturales des institutions carcérales, les femmes en milieu de détention, les liens entre l’établissement carcéral et son environnement urbain, la correction des jeunes délinquants, les grands procès médiatisés, la géographie de la criminalité, l’exécution des criminels, etc.

L’école d’été vise à mettre les étudiantes et étudiants en contact avec le volet pratique de la discipline historique et à varier les types d’enseignement. Pendant une semaine intensive, les participants acquerront à la fois des savoirs académiques en histoire, des savoir-faire en recherche et des savoir-être grâce à une démarche qui misera sur la collégialité, l’apprentissage par les pairs et le travail d’équipe.

Responsables

Sophie Abdela, professeure au Département d’histoire, Université de Sherbrooke

Frédéric Moisan, enseignant au Département d’histoire, Cégep de Sherbrooke

Ce projet a reçu un soutien financier de 20 000 $ du PRESE, dans le cadre de son concours de financement de l'hiver 2019.