Projet innovant de promotion de la santé psychologique de la communauté étudiante de l’Estrie

Partenaires

Université de Sherbrooke, Cégep de Sherbrooke, Université Bishop's, Collège Champlain-Lennoxville, Collégial du Séminaire de Sherbrooke, Cégep de Chicoutimi et Centre RBC d'expertise universitaire en santé mentale

Description

Au Québec, les jeunes de 15 à 24 ans correspondent au groupe d’âge avec le plus haut taux de détresse psychologique. Selon une étude menée dans huit établissements collégiaux du Québec, plus du tiers des étudiants et étudiantes affirment souffrir d’un très haut niveau d’anxiété. Par ailleurs, les demandes d’aide pour des problèmes de santé mentale ne cessent d’augmenter dans les collèges et universités. Au cours des dernières années, les études sur la santé mentale de la population étudiante québécoise se sont multipliées et les conclusions convergent : il importe de mieux comprendre les facteurs de risque personnels et ceux liés au contexte d’étude afin d’agir de façon concertée et pertinente.

Ce projet innovant vise à mettre en place, dans les établissements concernés, une approche globale, comprenant de multiples initiatives réputées efficaces et arrimées aux besoins et réalités de la communauté et qui agissent sur les facteurs de risque reconnus et qui en augmentent les facteurs de protection reliés aux problématiques de santé mentale et psychologique.

Responsable du projet

Julie Lane, professeure à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et Directrice du Centre RBC d’expertise universitaire en santé mentale destiné aux enfants, adolescents et adolescentes et aux jeunes adultes

Octrois reçus

Ce projet a reçu un premier soutien financier de 50 000 $ du PRESE, dans le cadre de l'appel de projets 2019. La portée et la pertinence de ce projet ont menés à deux autres octrois du PRESE, en janvier 2020 et en janvier 2021 (50 000 $ et 60 000 $), pour soutenir la mise en oeuvre d'actions dans les cinq établissements d'enseignement supérieur.