Violences à caractère sexuel : lumière sur les efforts de prévention et d'intervention dans les milieux d’enseignement supérieur de l’Estrie

Partenaires

Cégep de Sherbrooke, Université de Sherbrooke, Université Bishop's, Collège Champlain, Collégial du Séminaire de Sherbrooke, ainsi que les organismes suivants : Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de l'Estrie (CALACS Estrie), Soutien aux hommes agressés sexuellement dans l'enfance (SHASE), Service de police de Sherbrooke, Centre d'aide aux victimes d'actes criminels de l'Estrie (CAVAC de l'Estrie), Centre d'intervention en violence et agressions sexuelles (CIVAS de l'Estrie), Regroupement estrien pour la diversité sexuelle et de genre (REDSG)

Description

Depuis l'adoption en décembre 2017 de la Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel (VACS) dans les établissements d'enseignement supérieur, chaque collège et université a adopté sa propre politique en matière de prévention et d'intervention.

L’Estrie a été un précurseur dans le développement d’une approche concertée en matière de VACS. Le présent projet permet de consolider une communauté de pratique au sein des communautés collégiales et universitaires de l’Estrie, avec les organismes communautaires et les partenaires du milieu.

Pour la communauté étudiante, c’est un message clair que la région se mobilise concrètement autour de leur sécurité et de leur bien-être. Le portrait qui sera dressé des activités et des services offerts aux étudiantes et étudiants identifiera les enjeux sur lesquels se pencher régionalement, les solutions et les maillages à tisser.

Cette concertation permettra de combler des besoins pour les établissements de moindre taille et qui ont forcément moins de ressources. Pensons par exemple aux activités de sensibilisation et de formation auprès notamment des groupes ayant des besoins spécifiques et aux phénomènes nouveaux comme la cyberviolence sexuelle.

Concrètement, le projet vise à documenter et à partager les actions de prévention (incluant les activités de sensibilisation et de formation) et d'intervention en matière de violences à caractère sexuel (VACS).

Ce portrait permettra :

1) de juger de la progression appropriée et de la suffisance des activités offertes par chaque établissement d’enseignement collégial et universitaire;

2) d’examiner la possibilité de mutualiser certaines ressources (par ex. : des activités de
formation ou de prévention, des ressources spécialisées);

3) de repérer les thématiques insuffisamment couvertes dans l’éventail des actions déployées sur le plan régional, notamment en matière de sensibilisation et de formation;

4) d’identifier les groupes d’étudiantes ou d’étudiants ayant des besoins spécifiques en matière de formation;

5) de déterminer les attentes de formation sur mesure pour les membres du personnel intervenant en première ligne auprès de la communauté étudiante.

À terme, un répertoire d’activités pour les intervenantes et intervenants chargés de la prévention et de l’intervention en matière de VACS sera créé en ligne et sera mis à jour annuellement.

Responsable

Geneviève Paquette, professeure au Département de psychoéducation

Faculté d'éducation, Université de Sherbrooke

Ce projet a reçu un soutien financier de 48 273 $ du PRESE, dans le cadre de l'appel de projets 2021.